Développé dans les années 70, le Contact Improvisation est une forme d’improvisation guidée par le contact physique entre deux ou plusieurs partenaires. Le mouvement met en jeu continuellement le transfert et le flux du poids entre les corps, dans une dynamique d’échange équitable de l’équilibre. Par la richesse des possibilités offertes, cette pratique se situe au carrefour des sciences physiques et cognitives, du mouvement dansé, des arts martiaux, du développement personnel, de la philosophie et de l’écologie.

Steve Paxton s'intéressa à l'exploration du mouvement dans son rapport à l'autre, l'idée de base étant que le contact pouvait, dans certaines conditions, libérer son propre mouvement. L'idée géniale était qu'une certaine façon d'être attentif au contact corporel avec d'autres, libérait le corps, permettant l'ouverture à l'infinité des mouvements possibles. La ''Danse-Contact'' était née, et avec elle l'improvisation. Clarifier la qualité du rapport à l'autre à partir des informations sensorielles devient la base technique fondamentale ; et pour ce faire, le danseur doit apprendre à clarifier le rapport qu'il a à lui-même. La qualité de l'écoute de soi devient la base de la qualité de l'écoute du monde. Et magie de cette technique : meilleure est cette écoute, et meilleure est la disponibilité, la richesse et la qualité des gestes improvisés ! Aucun soucis esthétique n'anime cette forme chorégraphique ; l'émergence sans cesse renouvelée de mouvements en lien avec d'autres danseurs lui suffit. Pas de mise en scène de ce fait, pas de spectacles…

Jacques Gaillard

Contact Improvisation et Technique Alexander

est une pédagogie spécifique à la transmission du CI que Gilles Estran développe et partage depuis les années 90 en France, aux Etats-Unis et en Europe. Cette pédagogie favorise un apprentissage dans la globalité, tout en éclairant les interactions constantes entre nos activités physique, psychique et relationnelle.

Le Contact Improvisation offre un cadre idéal pour appréhender puis maîtriser, avec finesse et justesse, un état d’équilibre en désorientation permanente.

La Technique Alexander offre un cadre idéal pour appréhender puis maîtriser, avec finesse et justesse, un état d’équilibre orienté et stable.

Deux approches du Toucher et du Mouvement qui permettent d’explorer concrètement les constantes universelles dans l’organisation du geste humain - gravité, support, toucher, attention, orientation, représentations, espace, interactions - et qui permettent d’intégrer des stratégies de mouvement dans le dé-faire et le re-faire (inhibition / création) tout en questionnant son autonomie dans la relation à l’autre et à l’environnement.

Le Contact est une révolution par le Toucher. C'est une révolution contre la tyrannie du non-toucher. C'est une politique de mouvement de l'intérieur vers l'extérieur, organisant la rupture des codes spatiaux et de la distance entre les gens... Les personnes pratiquant le Contact sont des révolutionnaires. Nous nous entraînons dans l'art de toucher le sol et de nous unifier avec les forces de la Terre. Nous sentons pleinement nos corps. Nous touchons les autres, nous bougeons nos masses, nous nourrissons les dépossédés du toucher, les affamés de confiance, les accros au moment présent, et ceux qui font la confusion entre l'amour, le sexe et le toucher. Nous apprenons à recevoir un toucher qui nourrit. Nous apprenons à permettre à nos corps d'être supportés, peut-être pour la première fois depuis l'enfance... Nous donnons des cadeaux physiques d'imagination, d'information, d'invitations, d'idées, d'opportunités, d'instruction et de communication. Nous prenons des mesures intuitives. Nous donnons la danse.duo
Karen Nelson
- Nouvelles de Danse, Bruxelles.

1) Ateliers :

Au cours de ces ateliers, vous êtes guidés à travers différents processus d’exploration sensible où étude et pratique s’organisent ensemble. Nous facilitons l’approche d’un état de présence et de disponibilité propice à l’improvisation.

Les éléments techniques sont abordés pour éclairer et enrichir notre danse, pour apprendre à maîtriser les prises de risque, en bougeant sans tensions inutiles, pour acquérir confiance et stabilité en mouvement. En reliant les principes de fonctionnement de la Technique Alexander et les habilités requises par le Contact et l’Improvisation, nous créons une base de repères tant personnel que collectif pour la pratique du Contact Improvisation.

L'atelier est un temps de partage et d'exploration des principes et des outils qui permettent d'évoluer dans sa pratique du Contact Improvisation pour y trouver plaisir, fluidité, efficacité, curiosité, nouvelles possibilités, assurance, confiance… tout en ouvrant et en affinant sa conscience du moment présent...

2) Jams :

La Jam est l'espace / temps où se rencontrent des Contacteurs pour pratiquer sous forme de duos, trios, ou plus, en laissant les danses émerger, s'inventer, et créer en nous une source d'émotions et de sentiments aussi joyeux que chaleureux. Ensemble, nous donnons corps à notre rêve d’unité et de liberté, sans oublier l’aspect ludique de cet art de vivre dans la relation, sérieusement, avec humour et plaisir. Les pratiquants de CI forment une large communauté de par le monde.

Les mouvements au niveau des sports et des coutumes changent. On a vécu longtemps sur une conception énergétique du mouvement : il y a un point d’appui, ou bien on est source d’un mouvement. Courir, lancer le poids, etc. : c’est effort, résistance, avec un point d’origine, un levier. Or aujourd’hui on voit que le mouvement se définit de moins en moins à partir de l’insertion d’un point de levier. Tous les nouveaux sports - surf, planche à voile, deltaplane…- sont du type : insertion sur une onde préexistante. Ce n’est plus une origine comme point de départ, c’est une manière de mise en orbite. Comment se faire accepter dans le mouvement d’une grande vague, d’une colonne d’air ascendante, ‘ arriver entre ‘ au lieu d’être origine d’un effort, c’est fondamental.
Gilles Deleuze

3) Séances individuelles de Technique Alexander données en groupe :

Lors des stages de WE ou sur 5 jours, nous pouvons inclure des leçons de Technique Alexander. Ces leçons d’équilibre général abordent un travail sur l’usage de soi - c’est à dire sur notre manière de réaction en temps réel dans des circonstances contraignantes - celui-ci permet de découvrir et de préparer par avance comment éviter que les efforts, les tentatives, nous conduisent à réagir en sacrifiant systématiquement le fonctionnement de notre organisme et de notre efficacité future.

Vous êtes conviés à des stages de pratique, sur notre manière de réaction en temps réel, dans des circonstances inhabituelles d’équilibre et de désorientation : c’est à dire d’adaptation et de création instantanée.

Ces stages sont tournés vers l’action et l’autonomie.

Pour le plaisir d’être…

Être en Equilibre est un état dynamique. Nous sommes préservés au centre de nos supports par notre système de coordination intelligent de millions d’années d’évolution et nous pouvons apprendre de chacune de nos expériences grâce à notre précieux système d’appréciation sensorielle. Relation à soi, à l’autre, à l’environnement, cet état émerge à travers notre capacité d’ouverture, de présence au moment présent, notre qualité d’écoute et la reconnaissance de ce qui est dans l’échange : le plaisir d’une relation fluide et créative…

L’expérience de la pleine conscience…

La pratique du CI favorise l’émergence d’un corps sensible, tonique, flexible et adaptable. Quand l’esprit intègre ce corps il en résulte un mouvement éprouvé dans un sentiment de justesse et de plaisir accordé au vécu de l’instant : par l’inscription corporelle de l’esprit, émerge un état de pleine conscience.

Le processus de l'initiation (ou de l’éducation) se résume en l'acquisition d'une maîtrise de l'attention.

Là où est l'attention se trouve la conscience ; et ce qui devient conscient devient pour nous existant ; car ce dont nous sommes inconscients n'existe pas pour nous.

Notre nature profonde est conscience, de ce fait là, où est notre conscience, notre nature profonde se trouve. On comprend dès lors pourquoi l'initiation est une discipline de l’attention.

En maîtrisant mon attention, j'investis ma conscience ou je le désire ; et de par cet investissement j'acquiers la connaissance de ce vers quoi je dirige mon attention…/…

Être initié veut dire être introduit, introduit dans la Réalité vivante de toutes ces choses qui sont abstraites pour le néophyte. Et comment ces choses abstraites, hautement hypothétiques pour le matérialiste, peuvent-elles devenir pour nous une réalité d'expérience ? Par la maîtrise de l’attention…/…

Comment puis-je obtenir la paix ? En dirigeant mon attention sur l'immuable paix qui perdure en mes profondeurs.

Pareillement, comment puis-je avoir dans le monde une action aussi efficace et adéquate que possible ? En prêtant attention à l'homme et aux circonstances. Comment puis-je comprendre autrui ? En portant mon attention sur autrui, et en prêtant attention à l'unité qui me relie à lui.

Comment ma compréhension d'autrui peut-elle devenir de l'amour ? En prêtant attention au langage de mon cœur.

Toute acquisition intérieure se résume en une discipline de l’attention.
Eric Tolone

Ces ateliers sont ouverts à tous ceux qui aiment et recherchent le mouvement, la vie, les autres, le partage, la simplicité, l’intensité, l’authenticité : le plaisir d’être !

C’est dans la conscience partagée de ce qui m’affecte que naît la justesse, ou mieux, la poésie d’un geste.

Thématiques de stages déjà proposés :

Du Contact à l’Improvisation : Principes et Fondamentaux

Nous apprendrons à tirer avantage des forces de support externes - la gravité, le sol, l’espace – et internes - le poids, la structure, les qualités tissulaires…

Nous les utiliserons pour développer des qualités – doux, fort, stable, léger, dynamique – au service de l’action – donner et recevoir du support, changer de niveaux, rouler, chuter, porter - tout en affinant nos capacités de perception et notre écoute du moment présent - choix, décision, relation à l’autre, à l’environnement… Chaque échange est un nouveau dialogue, une lecture fine de l’instant partagé.

Entre stimulus et réponse : A la recherche du temps présent

Sans doute savons-nous combien il est important d’être pleinement présent au moment de l’action, mais qu’en est-il de tous ces moments entre les actions ? Comment reconnaître, habiter, tirer parti des espaces et des temps entre : entre deux pas, entre deux mouvements, entre deux actions, deux intentions, deux attentions… là où se révèle la possibilité nouvelle, la création en cours.

Ne pas se figer sur la fin ou ne s’investir que sur le début, mais vivre pleinement le temps de la transformation, y ouvrir l’espace des possibles, dans la pleine acceptation d’un équilibre désorienté : rediriger notre créativité.

Une leçon d’équilibre et de désorientation entre survivre ou créer

L’attention consciente dirigée est le moyen par lequel nous pouvons contrôler nos mouvements volontaires dans nos activités, c’est aussi et surtout le moyen le plus approprié pour nous libérer des automatismes ( le connu ) et nous ouvrir à l’apprentissage ( capacité d’accueillir le non-encore-connu ).

L’exploration de cette nouvelle étape nous conduira à distinguer et à choisir entre :
survivre, qui nous pousse à reproduire, renforçant les automatismes,
et
créer, qui nous offre d’actualiser la nouveauté, développant ainsi nos capacités d’ouverture et d’adaptation à l’inconnu.

Et encore :

Oser être soi-même le centre de l’expérience - Dialogues Toniques - Etre et Equilibre : un même état - La politique du Mouvement - Vivre le CI à travers la Phénoménologie - L’Art de Voir, Percevoir et se Mouvoir en pleine conscience -

Si un de ces thèmes retient votre attention n’hésitez pas à prendre contact avec nous pour l’organisation d’un stage, d’un atelier, d’une rencontre…

Tél : 06 14 22 53 36

Association Au Fil de Soi

7 rue Jean Achard
33230 Abzac

Siret : 423 383 256 00025

Gilles Estran

Danseur

Formateur : Alexander Technique International

06 14 22 53 36