Frederic-Matthias Alexander (1869-1955)

FM AlexanderJeune comédien, il fut confronté à des problèmes d'enrouement et d'aphonie lors des représentations qu'il donnait. Seul le repos complet de sa voix, lui permettait de la retrouver. Après réflexion au cours de ses rechutes, iI en conclut qu'une mauvaise façon de s'utiliser était à 1'origine de ses problèmes. II entama alors une longue période d'observation et de travail avec lui-même qui 1'amena à découvrir des principes fondamentaux du fonctionnement humain.

L’ensemble de son travail repose sur le principe de l’unité psychophysique de la personne. De ce fait, pour éviter toute séparation entre le corps et l’esprit, il parla essentiellement de "1'Usage de Soi". La Technique Alexander est appréciée tant pour sa finesse que pour son efficacité. Son champ d'action et ses multiples applications, en font un moyen de prévention pour soulager les différents maux ou traumatismes dont se plaignent couramment les professionnels du spectacle. Aujourd'hui elle s'est largement répandue dans le monde, où elle est enseignée dans des domaines aussi variés et différents que I'éducation, les arts, le sport, la santé, les affaires, l’armée de l’air...

 

F.M. Alexander et son oeuvre

PastedGraphic 10La Technique Alexander trouve ses racines dans les principes de la coordination humaine. Elle en déduit les méthodes et les manières de procéder qui permettent à l’individu de changer les réactions qui nuisent à son propre fonctionnement physique et mental.

Paru en 1910, « L’Héritage Suprême de l’Homme », premier livre de F.M. Alexander, offre une vue panoramique de l’aspect théorique de son œuvre. C’est un ouvrage de référence pour toute personne qui étudie la Technique Alexander ou qui s’intéresse aux thèmes de la posture et du mouvement humains.

A partir d’un constat de dégénérescence du potentiel physique et mental de l’homme moderne, il dévoile dans cet ouvrage les limitations de la coordination instinctive. Il expose ensuite les bases raisonnées d’une règle de conduite de l’organisme humain.

Il nous invite à suivre l’élaboration d’un instrument psychologique qui prend la forme d’une activité intelligente relative à soi-même en tant que tout. Cette gouverne établit le contrôle conscient de notre activité, seul garant du bon fonctionnement de notre organisme : gouverne et contrôle conscients sont « l’Héritage Suprême de l’Homme ».

Paru en 1923, « Vers un Contrôle Constructif Conscient de l’Individu », deuxième livre de F.M. Alexander, développe un maillon fondamental de sa technique. Il expose la nécessité incontournable de rééduquer l’appréciation sensorielle pervertie qui contrôle la coordination humaine. Il nous invite ainsi à explorer les relations entre, d’un côté, notre appréciation sensorielle, et, d’un autre, notre évolution, notre capacité d’apprentissage, nos besoins et notre bien-être. Il décrit toute l’instrumentation psychologique qui seule autorise cette rééducation et précise les procédures pratiques de sa technique, jusque dans l’attitude mentale de l’élève.

Très longtemps après sa parution, F.M. Alexander considérait cet ouvrage comme la meilleure introduction à sa technique et le recommandait à tous ses élèves avant même de commencer les leçons.

Paru en 1932, « L’Usage de Soi », troisième livre de F.M. Alexander, narre la genèse de la Technique qui porte son nom. C’est un récit palpitant des efforts et des expériences que le jeune Alexander réalise pour se débarrasser de ses extinctions de voix récurrentes. Ajoutez à cela l’exposition de trois cas précis tels qu’ils furent résolus par l’application de la Technique Alexander, et vous obtenez un témoignage vivant et vital sur la mise en œuvre des principes de la Technique par son fondateur.

Paru en 1942, « La constante universelle de l’Art de Vivre », quatrième et dernier livre de F.M. Alexander, est à la fois une somme et une extension des principes de base développés dans ses trois précédents ouvrages. L’usage que nous faisons de nos capacités intellectuelles et physiques conditionne constamment notre fonctionnement. L’auteur s’en explique lui-même : « Dans ces pages, j’offre un nouveau modèle pour donner à l’homme, comme un aventurier confronté à la tâche qui consiste à faire avancer l’horloge de la civilisation, la possibilité de répondre avec succès aux situations nouvelles et inhabituelles auxquelles il est confronté. Ce modèle lui confère les moyens de changer et de contrôler ses réactions face aux difficultés inévitables dans ses tentatives pour passer des expériences connues (fausses) aux expériences inconnues (justes), tentatives qui s’avèrent essentielles pour effectuer un changement fondamental. »

« Dans l’esprit de l’Homme réside le secret de sa capacité à résister, puis à gouverner les circonstances de sa vie. » FM Alexander

PastedGraphic 11

PastedGraphic 13

Association Au Fil de Soi

7 rue Jean Achard
33230 Abzac

Siret : 423 383 256 00025

Gilles Estran

Danseur

Formateur : Alexander Technique International

06 14 22 53 36